Mise en valeur du verre recyclé micronisé

application : aménagement urbain / mur anti-bruitPrix du design et innovation décerné par l’Observatoire Ivanhoé Cambridge.

Tatjana LEBLANC Université de Montréal,
Elizabeth MOREAU Université de Montréal,

Valoriser le verre récupéré au moyen du design orienté par la recherche

Les intentions à l’origine d’un projet de design sont typiquement préétablies dans un cahier des charges et définissent le cadre d’un projet de conception de produit ou services. Toutefois, les critères de design énoncés sont souvent élaborés de manière traditionnelle laissant peu de marge de manœuvre au designer pour explorer de nouvelles alternatives.

Les défis contemporains requièrent un design qui tient compte de plus que les enjeux techniques et économiques. Les problématiques en design sont complexes, et les questions qu’elles soulèvent sont étroitement liées. C’est pourquoi leur compréhension exige une approche non-traditionnelle, de l’empathie et des expertises élargies.

Dans le cadre d’un projet visant à revaloriser le verre récupéré au Québec, une approche de design orienté par la recherche a permis d’identifier de nouveaux débouchés. Ce type d’approche amène le designer à intervenir plus tôt dans le processus pour mieux comprendre les enjeux et d’envisager des alternatives pertinentes. La présente étude examine, (à travers un projet de valorisation du verre), comment une approche du design orientée par la recherche (research-driven design) contribue à mieux cerner les besoins réels entourant un problème et à stimuler l’innovation. En termes de résultats, la recherche a permis de mieux saisir les enjeux des centres de tri et les besoins de l’industrie permettant ainsi d’identifier une technologie émergente et de nouvelles opportunités pour le matériau. En conclusion, cette étude met en lumière comment la recherche a orienté le parcours du projet ainsi que la formulation des objectifs de design.